ANTOINE VALLE

 Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy. Je développe un travail artistique qui tourne autour du jeu. Je suis en particulier intéressé par les notions de vertige et de pantomime. On retrouve ces aspects du jeu aussi bien dans les actions des personnages de mes spectacles et de mes films que dans les objets manufacturés des environnements que je crée.

 

     En 2017, j’ai créé le spectacle Faux Philodendron dans laquelle quatre danseurs et moi-même performons, avec comme matériaux dix fausses feuilles de monstera deliciosa. Ce court spectacle a été représenté aux Rendez-Vous Aux Jardins d’Auvers-sur-Oise, au Camping du CND et aux Grands Voisins dans le cadre de l’exposition Viens, mais ne viens pas quand je serai seule. 

 

Cette même année a donné lieu à de fructueuses collaborations : L’Observatoire, une capsule sur pilotis placée au centre d’un étang, construite en collaboration avec Tiffanie Pichon, lors du Malstörm Lab4 de Mettray; Chaque jour on a passé la journée ensemble, un environnement élaboré aux Grands Voisins en collaboration avec Do Eom, Woosung Sohn et Tiffanie Pichon. 

 

J’ai fabriqué en 2016 un environnement nomade nommé Sortir De La Maison, d’abord installé à l’ENSAPC, puis aux Grands Voisins et à Chablis (89), dans le Jardin Partagé de René et Madeleine Dauvissat, où il se trouve aujourd’hui. 

 

En 2015, j’ai écrit, conçu et façonné une édition intitulée Robert Gros-Doigts, un livre qui raconte l’histoire d’un maçon passionné par les aires de jeux, par ceux qui les pensent et par ceux qui les fabriquent. Il s’articule entre un récit, des photographies de certains de ces endroits merveilleux et une bande dessinée muette. À l’intérieur, cette personne invente son aire de jeux rêvée. 

 

En parallèle, j’ai développé une pratique cinématographique fondée sur le traitement d’images de voyages. Mes courts-métrages portent ainsi sur l’observation de comportements d’individus dans des lieux cernés (une île, une ville, une crique, un train, une cabane), des personnes qui partagent le même environnement l’espace d’un moment: le même monde.
 

Website

Journal #02's artcile  : Pantin, traduire l'opération de l'affect